Accompagnement à la scolarité    

L'Appel à projets est clos (ouvert du 11 avril au 27 mai 2016)

Avant de commencer la saisie, veuillez vous munir de votre n° SIRET (1ère saisie de votre structure). 

Pour visualiser et préparer votre demande,  consultez le formulaire en format PDF.

 

 

Logo CAF  logo msa  logo cg33

 

Pour l'appel à projets « Accompagnement à la scolarité », la Caisse d'Allocations Familiales de la Gironde, la Mutualité Sociale Agricole de la Gironde et le Département de la Gironde proposent un formulaire dématérialisé unique, qui permet de présenter le projet d'actions, au titre du Contrat local d'accompagnement à la scolarité (Caisse d'Allocations Familiales et Mutualité Sociale Agricole) et au titre de l'appel à projets départemental (Département de la Gironde).

Les projets seront instruits conjointement par les trois Institutions, au sein d'un comité technique unique.

Toutefois, à l'instar du « Schéma départemental projets structures et projets de jeunes », chaque Institution met en œuvre souverainement ses critères spécifiques d'éligibilité et de valorisation.

 

Comprendre la démarche

Regardez la vidéo "Après la classe" afin de mieux comprendre la démarche de la Caisse d'Allocations Familiales, de la Mutualité Sociale Agricole et du Département de la Gironde pour l'accompagnement à la scolarité, en cliquant ici.

 

Enjeux

Dans ses annexes, la loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école, établit que, chaque année, à l'issue du CM2, 25% des écoliers ont des acquis fragiles en lecture, écriture et calcul et 15% connaissent des difficultés sévères voire très sévères.

20% des élèves de 15 ans connaissent de grandes difficultés de maîtrise de la langue écrite.
En 2013, 12% des jeunes âgés de 18 à 24 ans ont quitté le système scolaire sans diplôme ou uniquement avec le diplôme national du brevet.

Dans ce contexte, la loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'École de la République a énoncé les priorités qui fixent les axes de travail du Conseil supérieur des programmes. La définition du contenu du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture et des programmes scolaires de l'école primaire et du collège en fait partie.

Différentes questions sont posées pour faire évoluer la conception et les composantes du socle :

  • Quelle est la culture commune que tous les élèves doivent acquérir pendant leur scolarité obligatoire ?
  • Comment l'articuler avec les programmes de l'école primaire et du collège, en permettant une meilleure continuité et cohérence des apprentissages, tout au long de la scolarité obligatoire ?
  • Quelles modalités de validation des acquis du socle commun, en fin de scolarité obligatoire ? Quels liens entre l'évaluation du socle commun, le livret scolaire et le diplôme national du brevet ?

La Caisse d'Allocations Familiales, la Mutualité Sociale Agricole et le Département de la Gironde considèrent l'accompagnement à la scolarité comme une démarche émancipatrice, à vocation éducative, familiale et sociale, dont l'objectif principal est de favoriser l'épanouissement de l'enfant et du jeune, tout en recherchant la « réussite scolaire », dans son sens le plus large.

L'accompagnement à la scolarité est défini par la Charte nationale, comme « l'ensemble des actions, visant à offrir, aux côtés de l'Ecole, l'appui et les ressources dont les enfants ont besoin pour réussir à l'Ecole, appui qu'ils ne trouvent pas toujours dans leur environnement familial et social ».

Il s'agit de « compenser » les inégalités sociales, culturelles et territoriales, qui subsistent dans l'accès aux savoirs, et qui peuvent parfois s'aggraver pendant les temps où les enfants et les jeunes ne sont pris en charge ni par l'Ecole ni par les structures sociales intermédiaires.

 

Objectifs de l'action

Les actions d'accompagnement à la scolarité sont mises en œuvre en dehors du temps de l'Ecole et, autant que possible, en dehors des locaux de l'Ecole et sont articulés principalement autour de l'aide aux devoirs et des apports culturels, nécessaires à la réussite scolaire des enfants et des jeunes. Ces deux champs d'intervention, complémentaires, à vocation éducative, contribuent à l'épanouissement personnel et à de meilleures chances de réussite à l'école, sachant que l'aide aux devoirs ne constitue qu'un élément de l'accompagnement à la scolarité.

« Accompagner les parents dans le suivi de la scolarité de leurs enfants »

Au titre du Budget primitif 2016, le Département de la Gironde a réaffirmé l'inscription de l'accompagnement à la scolarité dans le cadre du Code de l'Action Sociale et des Familles et plus particulièrement son l'article 121 - 2, qui stipule que « Dans les zones urbaines sensibles et dans les lieux où se manifestent des risques d'inadaptation sociale, le Département participe aux actions visant à prévenir la marginalisation et à faciliter l'insertion ou la promotion sociale des jeunes et des familles, qui peuvent prendre une ou plusieurs des formes suivantes : 

Actions d'animation socio-éducatives

La Caisse d'allocations familiales et la Mutualité sociale agricole de la Gironde sont attentives au repositionnement des Contrats locaux d'accompagnement à la scolarité dans le champ de l'appui à la parentalité. Conformément à la lettre circulaire n° 176-2011 du 2 novembre 2011 relative à la prestation de service CLAS, les actions pouvant être financées doivent rechercher un réel objectif de soutien à la parentalité, se traduisant par des actions concrètes. « Toute action qui relèverait exclusivement de l'aide aux devoirs et du seul accompagnement au travail scolaire, individualisé ou non, ne relève pas du champ de la Prestation de service. »

En outre, la politique nationale de « Refondation de l'école », en date du 8 juillet 2013 et la réforme des rythmes scolaires posent le principe d'un projet éducatif de territoire, qui doit s'articuler avec les projets d'école et d'établissement. La réforme des rythmes scolaires doit permettre une redéfinition de la place de l'accompagnement à la scolarité dans les politiques éducatives locales.

Enfin, la démarche « Promouvoir un accompagnement à la scolarité de qualité en Gironde » propose des modules de qualification pédagogique aux accompagnateurs à la scolarité salariés et bénévoles, aux élus locaux et aux parents volontaires.

Les modules sont mis en œuvre par les mouvements pédagogiques soutenus financièrement par le Département de la Gironde (CEMEA, GFEN, Ligue de l'enseignement, Petits débrouillards).

 

Public

Primaires et collégiens, parents.

 

Calendrier de l'appel à projets départemental

11 avril - 27 mai 2016

 

Territoires éligibles

  • Pôles jeunesse territoriaux
  • Bassin ;
  • Gironde centre Bordeaux ;
  • Haute Gironde Libournais ;
  • Médoc ;
  • Sud Gironde.

 

Acteurs éligibles

Collectivités territoriales (groupements de communes et communes hors Métropole, communes de la Métropole de moins de 5 000 hab) et les Associations, sur l'ensemble du territoire départemental, hors centres sociaux de la Métropole.

 

Activités éligibles 

Aide aux devoirs, accompagnement méthodologique au travail scolaire, ateliers culturels, activités d'expression, sorties découverte, cafés pédagogiques avec les parents.

 

Procédure

L'appel à projets départemental est annuel.

  • Saisir le formulaire dématérialisé entre le 11 avril et le 27 mai 2016
  • Une demande écrite d'aide départementale doit être adressée au Président du Conseil départemental de la Gironde
  • La commission technique d'instruction des projets a lieu après la clôture de l'appel à projets
  • Les projets retenus seront soumis au vote de la Commission Permanente du Conseil départemental de la Gironde
  • Un formulaire bilan interinstitutionnel (CD, CAF, MSA) doit être renseigné à l'issue du projet

 

Contacts

Département de la Gironde :

- Direction de la Jeunesse, de l'Education et de la Citoyenneté-Service Actions Educatives et Pratiques Citoyennes : 05 56 99 34 66 ou dgaj-djec-saepc@gironde.fr

- Pôles jeunesse territoriaux :

  • au Pôle Jeunesse Territorial du Bassin, Thierry CAHUZAC, Conseiller en Développement d'Education et de Citoyenneté, ou au 06 27 55 71 87.
  • au Pôle Jeunesse Territorial Médoc, Nadège AURIEL, Conseillère en Développement d'Education et de Citoyenneté, ou au 06 29 84 77 72, ou Sophie FERNANDEZ, Conseillère en Développement d'Education et de Citoyenneté, ou au 06 16 15 32 44.
  • au Pôle Jeunesse Territorial Haute Gironde Libournais, Laurent PEREZ, Conseiller en Développement d'Education et de Citoyenneté, ou au 06 10 78 81 13 ou Christiane MOISANT, Conseillère en Développement d'Education et de Citoyenneté au 06 09 71 87 62
  • au Pôle Jeunesse Territorial Gironde centre Bordeaux, Isabelle NOUCHI, Conseillère en Développement d'Education et de Citoyenneté, ou au 06 03 61 75 27, ou Mahalia CAILLEAU, Conseillère en Développement d'Education et de Citoyenneté, ou au 06 28 48 18 73.
  • au Pôle Jeunesse Territorial Sud Gironde, Jean-Eric FILLEAU, Conseiller en Développement, Education et citoyenneté, ou au 06 10 78 81 38.